Hommage à Éric Carle

Hommage à Éric Carle

Depuis sa naissance, au fil des semaines et des années, elle en aura fait des trous, la petite chenille affamée : dans la pomme, les poires ou les prunes, et dans toutes les bonnes choses faisant briller les yeux des enfants gourmands qui suivent du doigt la progression de la lecture sur la page.

Line, 3 ans, commente, inquiète : “Elle mange trop, cette chenille, ça va mal finir !” Quel soulagement, pour elle, de la découvrir devenue merveilleux papillon !

Son créateur, Éric Carle, vient de mourir. Mais la petite chenille nous reste, éternelle !

L’intégralité de l’article est accessible ici.

 

Share