Coup de projecteur sur Alex Wheatle

Coup de projecteur sur Alex Wheatle

L’ARPLE partage un de ses derniers coups de cœur : Un Foyer pour Naomi d’Alex Wheatle. Ce quatrième titre de la série “Crongton”, indépendant des autres, peut se lire à partir du milieu du collège. D’autres suggestions de lecture et coups de cœur à retrouver dans la sélection des Nouveautés 2021.

“Crongton”
Un foyer pour Naomi
traduit de l’anglais (Royaume- Uni) par Papillon
Au diable vauvert

Louise, travailleuse sociale dans la banlieue de Crongton, est en charge de Naomi depuis la mort de sa mère. Trouver une famille d’accueil qui lui convienne n’est pas une tâche facile ! Son refus de l’autorité, sa méfiance exacerbée envers les hommes, la mauvaise influence de ses amies Kim et Nats, ont obligé Louise à placer Naomi de foyers pour mineurs en familles d’accueil, sans que jamais elle trouve l’apaisement.
Dernière solution possible dans l’attente d’une éventuelle adoption : la placer provisoirement dans une famille noire. Malgré ses réticences, Naomi va trouver auprès de Tony et Colleen et de leurs deux enfants une chaleur, une écoute et une attention dont elle n’osait pas rêver – ce qui n’est vraiment pas le cas, malgré de bonnes intentions, de la très chic famille prête à l’adopter…
Bien des difficultés restent à affronter, mais Naomi, prête enfin à croire en elle, est en route vers un avenir meilleur, avec pour bagage les mots soufflés par Colleen : “N’oublie jamais ça, Naomi. Quoi qu’il t’arrive, ta vie a autant de valeur que celle de n’importe qui d’autre.” Un roman contre tous les racismes, tendre, émouvant, tonique, riche en péripéties, drôle et tragique à la fois… Et, derrière ses gros mots et ses provocations, une héroïne en quête d’amour, courageuse, attachante. Alex Wheatle : un auteur britannique à découvrir de toute urgence !

Alex Wheatle

Né le 3 janvier 1963 à Brixton, dans le sud de Londres, Alex Wheatle, de parents jamaïcains, n’a jamais connu sa mère et n’a fait la connaissance de son père qu’à l’âge de 23 ans. Pendant une grande partie de son enfance, il est placé à Shirley Oaks, un foyer dans le Surrey.
Il retourne à Brixton et, à 16 ans, fait partie d’un groupe de rock pour lequel il écrit les textes. Il aime Bob Marley (1945-1981), Burning Spear (1945-), icônes du mouvement rastafari et de la musique reggae. Alex Wheatle assiste à des joutes de poésie dans une brasserie où, après avoir entendu des poètes dire leurs textes, il se décide à lire les siens et est encouragé par eux.
En 1981, Alex Wheatle participe aux émeutes de Brixton et fait de la prison. C’est pour lui l’occasion de lire des auteurs comme Richard Wright et John Steinbeck.

Alex Wheatle a écrit six romans pour adultes avant de se tourner vers le public adolescent. Il écrit dans une langue musicale et poétique. Il parle de ce qu’il connaît de l’intérieur – la pauvreté, les familles monoparentales, la vie en foyer, la drogue, l’alcool, la violence des gangs, celle des familles dans les cités… mais aussi la solidarité ou la musique. Alex Wheatle mène des ateliers dans les prisons et est souvent invité dans les collèges.

Un film, Alex Wheatle, lui a été consacré par Steve McQueen en 2015, dans le cadre de “Small Axe”, collection de cinq films sur la communauté antillaise de Londres des années 1960 à 1980.

 

Les titres traduits en français (éd. Au diable vauvert)

Redemption song  (2003)
Island Song (2006)
P’tit Bout (2017) – nominé pour la Carnegie Medal
Les chevaliers de Crongton (2018) – prix Guardian de la fiction pour enfants et prix Times du meilleur auteur jeunesse 2019
Banlieue Crongton (2020)
Un foyer pour Naomi (2021)

 

Share