Lecture de romans, lecture d’albums (LVH)

Deux pratiques, distinctes et complémentaires, de la lecture à voix haute

Lire des albums aux enfants et leur lire des romans sont deux pratiques qui nécessitent des savoir-faire bien différents.

  • Dans les albums, il est fondamental que les enfants voient clairement l’image pendant qu’on leur lit le texte. Ainsi, ils peuvent profiter de la complémentarité texte-image pour entrer dans le propos de l’album. Que tous les enfants puissent bien voir l’image et suivre la lecture nécessite une certaine disposition du groupe d’enfants, une position du lecteur, une tenue de l’album, une stabilité de l’image, une fluidité de la tourne de pages…
  • Dans la lecture de romans ou de nouvelles, les images, suggérées par le texte, se font en nous, différentes pour chacun. Cela nécessite que le lecteur, par son élocution et son expressivité, provoque bien les images chez son auditoire. C’est ce qu’on appelle la “transparence” du lecteur : à travers lui, et sa lecture expressive et vivante, les images transparaissent.
  • Dans la lecture de textes illustrés, un mixte des deux est proposé.

 

Objectifs

  • expérimenter les deux pratiques, et mesurer combien elles sont à la fois distinctes et complémentaires : certains points communs permettent aux deux approches de s’étayer l’une l’autre
  • dans la lecture de textes illustrés, appréhender comment les mixer les deux pratiques pour une lecture ajustée
  • savoir mieux mettre en valeur chaque livre, dans ses particularités, en en faisant une lecture juste et adaptée

Contenu

  • échauffement : la manipulation des albums, l’adresse à l’auditoire pour les romans, le passage de l’un à l’autre dans la lecture de textes illustrés…
  • expérimentation des différents types de lecture : albums (lecture individuelle ou collective), romans, textes illustrés…
  • justesse de la lecture
    – pour les albums : en fonction des images et de leur relation au texte
    – pour les romans : en fonction de la nature du récit et de la tonalité du propos
    – pour les textes illustrés : en fonction des passages, bascule d’un mode à l’autre
  • mise en application dans les lectures avec retours du formateur et “réajustements” individualisés
  • écoute et observation des autres pour enrichir aussi sa capacité à s’entendre soi-même et voir, à travers leurs expériences, les effets produits pour l’auditoire

Méthode pédagogique

  • transmission des savoirs : repères techniques et spécifiques apportés par le formateur
  • méthode participative : échanges de réflexions et retours d’expériences sur les exercices vécus
  • méthode active : les participant.e.s sont amené.e.s à pratiquer toute la journée, en développant leur conscience des spécificités de chaque type de lecture

Compétences acquises

  • élargissement des savoir-faire et savoir-être en lecture à voix haute
  • plus grande assise dans chaque type de lecture
  • amélioration de l’aisance et de la pertinence selon les livres

Prochaines dates pour cette formation :

mardi 15 février 2022 9h30-17h30 Voir →

Public concerné

Lecteurs ; comédiens ; étudiants et professionnels du livre, de l'enfance, de l'éducation et de l'animation... ; orthophonistes ; parents... et toute personne intéressée par le livre et l'enfant.

Précisions complémentaires

Cette formation peut s’intégrer à un ensemble de journées que nous élaborons avec vous, soit autour des albums pour grands, des premières lectures, des romans et de la lecture à voix haute destinés aux 6-11 ans, soit autour des problématiques relatives aux « lecteurs en panne » au primaire ou au collège.

Partager