Sophie et le cor des Alpes

Hans TRAXLER
La Joie de lire, 2017.

Sophie est la plus jeune, dans une famille de musiciens. Encore bébé, on voit qu’elle a de l’oreille. Mais si tout le monde l’admire, surtout quand elle parvient à jouer un air sur la flûte de sa mère, on ne lui donne qu’une mini flûte. Furieuse, elle s’en débarrasse. Lors d’un séjour à la montagne, elle est attirée par le son d’un cor géant et monte vers lui. Trop grand pour elle? Il demande trop de souffle? C’est ne pas connaître Sophie! Elle a de la suite dans les idées et le souffle, ça s’exerce!

Dans un grand format qui convient bien à la taille exceptionnelle de l’instrument (presque quatre mètres!), une histoire sympathique où, comme dans les contes, le plus petit – une fille, de surcroît! – parvient à se faire respecter. Légèrement théâtralisées, les mimiques et postures des frères et soeurs jaloux de leurs prérogatives sont très expressives. La confrontation entre le joueur de cor dans la montagne et la toute petite fille met en relief leur taille respective et celle de l’instrument. Et quelle superbe idée a le joueur montagnard pour fêter les cinq ans de Sophie! Dessin minimaliste, teintes douces en aplats qui traduisent la pureté de l’air dans les hauteurs, tout est dans les perspectives qui rendent les escarpements, les à-pics enneigés.

À partir de 5 ans.

Partager

  SOUTENEZ L’ARPLE  

pour favoriser la rencontre entre l’enfant et le livre,
pour soutenir nos activités de formation et d’analyse.
EN SAVOIR PLUS