Travailler tout seul les contes

L'autonomie du conteur

Il n’est pas facile de travailler tout seul les contes… Et, pourtant, la situation souvent solitaire du conteur nous y invite – parfois malgré nous. Il s’agit de voir, en croisant les pratiques des uns et des autres, comment pousser plus loin chacune d’elle. Cette formation permet d’explorer quelques pistes nouvelles et quelques savoir-faire à cultiver.
Cette journée est éminemment adaptée “sur mesure”, dans le but que chacun.e reparte avec le plus d’éléments possibles qui lui correspondent vraiment.

 

Objectifs

  • apprendre à faire fructifier la solitude du conteur pour qu’elle devienne le socle d’une parole intime, particulière – où s’enracine la relation secrète à l’histoire – qui donnera des couleurs personnelles au récit
  • Dépasser les appréhensions du travail pour ne plus procrastiner sur les préparations d’un conte
  • Multiplier les approches du travail afin de pouvoir s’adapter aux différents genres de contes ainsi qu’aux différents contextes dans lesquels on se trouve lorsqu’on a la disponibilité nécessaire et aux différentes humeurs qui nous traversent quand on voudrait travailler

Contenu

  • partages des limites de chacun dans le travail solitaire et échanges des solutions de chacun…
  • explorations de différents savoir-faire et savoir-être à cultiver pour être en mesure de mieux travailler tout seul : le babil du conteur, l’auto-bercement, les usages délicats de l’écrit et de l’enregistrement, la distinction entre jugement et écoute de travail, le décryptage des sensations  lorsqu’on raconte
  • éléments pour apprendre à bien identifier les éléments structurels d’un conte : actes, scènes, actions…
  • éléments pour apprendre à travailler par séquences afin d’approfondir  couleurs et atmosphères spécifiques
  • éléments pour apprendre à structurer une séance de travail de manière à ce qu’elle soit attractive et stimulante

Méthode pédagogique

  • méthode transmissive : repères techniques et sensoriels proposés par le formateur
  • méthode participative : échange de réflexions et retours d’expériences sur les exercices vécus avec l’observation des autres pour enrichir sa capacité à se percevoir de l’intérieur
  • méthode active : les participant.e.s sont amené.e.s à pratiquer toute la journée, d’abord en individuel, puis à échanger en petits groupes, ensuite à  partager leurs remarques en grand groupe avec retours du formateur, ainsi que des “réajustements” individualisés.

Compétences acquises

  • capacité à mieux travailler seul les contes en fonction de leurs caractéristiques (genre, durée, atmosphère…) et des contextes où on se trouve
  • capacité à identifier les besoins spécifiques de chaque histoire et à trouver ou inventer les exercices sur mesure qui permettent de développer les compétences nécessaires pour la raconter
  • développement de la capacité de travail de l’art de conter en diversifiant l’approche du conte

 

 

Prochaines dates pour cette formation :

dimanche 07 mars 2021 10h-18h Voir →

Public concerné

Conteurs ; comédiens ; étudiants et professionnels du livre, de l'enfance, de l'éducation et de l'animation ; orthophonistes ; parents ; personnes intéressées par le récit et l'enfant ayant suivi la formation "s'approprier le conte" ou d'autres stages ARPLE (ou non) ou bien possédant une certaine pratique de l'art de conter.

Précisions complémentaires

Places limitées : 12 personnes

Modalités
Raconter
Genres
Contes
Partager