Travailler seul les contes

Pratiques partagées, explorations nouvelles

Il n’est pas facile de travailler tout seul les contes… Pourtant, la situation souvent solitaire du conteur nous y incite – parfois malgré nous. Nous tenterons de voir, en croisant les pratiques des uns et des autres, comment pousser plus loin chacune d’elle.
Et nous explorerons quelques pistes nouvelles et quelques savoir-faire à acquérir : le “babil” du conteur, l’auto-bercement, les usages délicats de l’écrit et de l’enregistrement, la distinction entre jugement et écoute de travail…

Public concerné

Personnes ayant suivi l'atelier "s'approprier le conte" ou d'autres stages ARPLE (ou non) ou bien possédant une certaine pratique de l'art de conter.

Précisions complémentaires

Places limitées : 12 personnes

Modalités
Raconter
Genres
Contes
Partager