L’art des ruptures, contrastes et nuances

Dynamiques et matières de la parole narrative

La rupture et le contraste sont deux caractéristiques importantes d’une parole vivante et colorée. Ils dynamisent l’écoute et renouvellent l’intérêt en présentant chaque instant comme unique et différent des autres. Ne pas être indifférent à l’histoire qu’on raconte, c’est être toujours différent, transformé par les événements qui s’y déroulent… c’est entrer dans les nuances de l’histoire.

Objectifs

  • savoir repérer les ruptures qui font respirer le récit.
  • mettre en valeur les contrastes qui donnent du relief à la narration.
  • sentir les nuances et les faire entendre avec subtilité et finesse.
  • exprimer mouvements et dynamiques de l’histoire à travers une parole vivante et fluide.

Contenu

  • échauffement du corps, de la voix et de l’expressivité
  • identification des endroits stratégiques de ruptures de l’histoire
  • identification des différents degrés de tension et de détente du récit
  • exercices d’expressivité à travers la langue imaginaire
  • identification des atmosphères des diverses scènes de l’histoire
  • exploration des nuances, dans la voix, le corps, les regards…

Méthode pédagogique

  • méthode participative : échanges et réflexions croisés sur les ruptures, les contrastes, les nuances… pour que chacun s’approprie bien ces différents paramètres et leurs spécificités.
  • méthode active : après une brève exposition des exercices, les stagiaires sont mis en situation de pratiquer toute la journée.
  • méthode interactive : le travail se fait dans différents formats – à deux, à trois, en grand groupe… – afin d’expérimenter les divers exercices dans une relation dynamique avec des retours du formateurs

Compétences acquises

  • développement de ses capacités d’expressivité
  • techniques pour alimenter l’attention de son auditoire
  • techniques pour révéler les saveurs d’une histoire et faire vivre ses dynamiques

 

 

Prochaines dates pour cette formation :

dimanche 17 mai 2020 10h-18h Voir →

Public concerné

Conteurs ; comédiens ; professionnels du livre, de l'enfance et de l'éducation ; orthophonistes ; parents ; personnes ayant suivi l'atelier "s'approprier le conte" ou d'autres stages ARPLE (ou non) ou bien possédant une certaine pratique de l'art de conter.

Précisions complémentaires

Places limitées à 12 personnes.

Modalités
Raconter
Genres
Contes
Partager