La présence vocale du lecteur

Nuances et expressivité de la voix

La présence vocale du lecteur est primordiale : en développant une voix souple et nuancée, il pourra exprimer toutes les subtilités du texte, le rendant à la fois plus clair et plus vivant. À partir d’exercices et d’extraits du répertoire, il s’agit d’explorer les différentes possibilités vocales de la lecture à voix haute pour que chaque participant.e puisse développer son potentiel expressif.
Il s’agit aussi de voir comment une articulation maîtrisée (claire, souple, précise…) contribue à la vitalité de la lecture. Tout cela, en vue de stimuler une écoute vive et attentive chez les enfants et de provoquer dans leur esprit les images induites par le texte. Comme le disent parfois les enfants : “Quand tu lis, ça fait comme un film dans la tête”.

 

Objectifs

  • développer ses capacités vocales au service de l’expression juste des textes
  • goûter davantage les nuances infinies, comme autant de saveurs qui viennent parfumer la lecture pour la rendre à la fois plus consistante et plus claire
  • acquérir des repères qui permettent de travailler d’autres textes, grâce à une approche technique au service de la sensibilité de l’auteur

Contenu

  • échauffement : l’ancrage, le souffle, les résonateurs, l’articulation…
  • expérimentation des registres et des “matières” de la voix
  • identification des éléments du texte afin de les révéler par différentes couleurs vocales
  • exploration des manières de caractériser, de façon subtile et précise, les personnages, leurs humeurs, le climat de chaque scène, la dynamique des actions…

Méthode pédagogique

  • méthode transmissive : repères techniques et perceptifs proposés par le formateur
  • méthode participative : échange de réflexions et retours d’expérience sur les exercices vécus avec l’observation des autres pour enrichir sa capacité à se percevoir de l’intérieur.
  • méthode active : les participant.e.s sont amené.e.s à pratiquer toute la journée – d’abord en petits groupes, puis en grand groupe – en développant la conscience sensorielle et émotionnelle de leur voix ainsi qu’en sentant comment elle peut nourrir l’écoute et évoquer avec précision les différentes dimensions de l’histoire.
    Le travail est mis en application dans les lectures, avec retours du formateur et “réajustements” individualisés. L’écoute des autres sert aussi à enrichir  sa capacité à s’entendre soi-même. La transposition des nouvelles acquisitions vers d’autres natures de texte sera amorcée.

Compétences acquises

  • élargissement et approfondissement des capacités d’expression de la voix
  • capacité à développer une plus grande assise de la présence vocale
  • développement d’une meilleure conscience des climats du texte
  • développement d’une plus grande vitalité de la lecture

 

 

Prochaines dates pour cette formation :

mardi 30 mars 2021 Voir →

Public concerné

Conteurs, comédiens ; étudiants et professionnels du livre, de l'enfance, de l'éducation et de l'animation ; orthophonistes ; parents... et les personnes intéressées par le livre et le récit !

Précisions complémentaires

Cette formation est en relation avec l’initiation Lire à voix haute des textes pour les 6-11 ans et avec l’autre approfondissement Les respirations dans la lecture à voix haute.

Partager